"C'est ainsi que le règne de Barthandelus commença.

Mais dans toute ombre réside la lumière,
La lumière de l'espoir.

Cet espoir à un nom.
On le nomme.. Ivalice.

Une terre de l'Immatériel,
Longtemps oubliée et qui soudain..

Resurgit.

Nous sommes arrivés."

Nihon Highschool
Nihon Highschool
Cher visiteur,

Le tome 1 est maintenant fini et le tome 2 va ou a déjà commencer.
N'hésitez pas à lire le contexte initial au lien suivant pour rejoindre le forum :
http://nihon-highschool.forumactif.org/t489-tome-2-contexte-initial#7268

Bonne visite !

A l'assaut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A l'assaut.

Message  Aoi Kunieda le Dim 22 Déc - 7:16

Elle s'approcha de a tour à grand pas, elle décida donc de s'arrêter avant de l'atteindre.

*Rin ne doit rien savoir de tout ça ... Je dois faire attention à cacher tout ce qui pourrait me faire reconnaître.*

Elle se déguisa à nouveau, en utilisant la barrette de Yui comme "porte-bonheur" pour ces cheveux. Elle mit également des gants pour recouvrir la marque sur sa main et une écharpe pour cacher encore plus son visage.

Je ne sais pas si je peux réussir, mais Yui compte sur moi .. Je dois réussir.

Elle commença à courir vers la tour le plus rapidement possible, afin d'avoir le plus d'élan. Une walkyrie proche de la porte, sans doute la gardienne, s'approcha légèrement en voyant ça.

"Halte, vous n'avez pas à venir ici !"

Mais elle ne stoppa pas sa course et asséna un coup de sabre très puissant sur la gardienne, qui eut à peine le temps de dégainer son arme pour contrer. Elle tomba en arrière et perdit son épée qui s'envola au loin sa prise n'était pas suffisamment bonne pour totalement contrer le coup. Elle se tourna.

"On nous attaque !"

Aoi soupira., espérant avoir un peu plus de répits et donna un gros coup de poing à la guerrière désarmée, ce qui l'assomma sur le coup. Elle alla chercher l'épée de son adversaire inconsciente afin d'être mieux armée et s'attendit à recevoir les autres, à l'entrée de la tour, juste sur le coté. Trois walkyries sortirent en courant, rejoignant le corps inanimé de la gardienne. Aoi profita de cette affolement pour tenter une attaque surprise. Elle se jeta sur l'une d'entre elles et la désarma facilement. Malheureusement, l'effet était déjà terminé, elle fut repoussée par la seconde.

"Qui es-tu ?"

Elle ne répondit pas, elle ne voulait rien pour la trahir, ni même donner le ton de sa voix. Un violent combat s'enclencha.
Aoi, même avec ces deux katanas, étaient en sous-nombre en face de ces trois ennemies, elle devait rapidement réagir et se débarrasser de l'une d'entre elles. Elle para une attaque venant du haut, puis de coté mais ne vit pas celle de derrière qui lui trancha légèrement le coté gauche de sa taille. Elle se tourna et donna un coup, mais déjà elle recevait deux attaques de l'autre coté, visant sa tête. Elle para le premier et esquiva le second. Mais encore une fois, elle se fit avoir par une attaque derrière elle, qui cette fois lui trancha la joue, l'esquivant au tout dernier moment.

*C'est pas bon, je leur laisse l'initiative. Si ça continue comme ça, je vais y passer !*

Elle reçue un coup dans le dos et commença à tomber en avant. Les walkyries s'approchèrent pour porter le coup de grâce, mais Aoi profita qu'elles aient baissé leur garde pour porter un coup en arc de cercle sur le sol, soulevant toute la neige des alentours. En profitant de cette diversion, elle reprit son équilibre et passa dans le dos d'une de ces ennemis et frappa le plus fort possible sur la nuque de cette dernière et le plat de sa lame.
Elle avait réussi, les forces étaient à présent équitable. Elle fonça sur une des walkyries, esquivant un coup de la seconde au passage et se servit de cet élan pour frapper l'épée de son ennemie le plus fort possible avec un katana, mais le coup fut bloqué. Cela dit, c'était exactement ce qu'elle voulait frappant dans les cotes avec le second la même personne. Cette dernière lâcha son arme et se plia en deux sous la douleur.
Elle se tourna et fonça maintenant vers la dernière walkyrie debout. Cette fois, le surnombre était de son coté, elle dominait le combat et réussit à désarmer son adversaire avant de lui porter un coup pour l'assommer. Mais elle avait baissé sa garde, la troisième s'était relevée, avait récupéré son arme et l'attaqua verticalement. Elle eut le réflexe d'esquiver, mais tout le haut de sa main fut tranchée, elle lâcha son katana sous la douleur.
Chacune avait son propre handicap à présent : Aoi ne se battait que d'une main, quand la walkyrie avait récupéré une seconde arme, mais le coup d'Aoi lui avait sans doute cassé plusieurs côtes. C'est ce qui décida de l'issue du combat.
La walkyrie domina, réussissant même à blesser Aoi au genou droit, ce qui la fit tomber en avant, perdant son deuxième katana. La guerrière se précipita pour donner le coup décisif mais il fut esquivée par Aoi, qui, maintenant à proximité, put placer un coup de poing puissant dans le ventre de son opposant. En effet, la blessure de la walkyrie avait ralenti son coup, Aoi avait pu grâce à ça faire son esquive et sa contre-attaque. Le coup ajouté à la blessure donna une douleur insoutenable, elle lâcha ces armes et tomba au sol, inconsciente.

Aoi se releva, lentement, reprenant son souffle. Sa main gauche était blessée, sa joue aussi et elle avait plusieurs coupure au niveau de l'abdomen. Le combat fut rude mais remporté, de quoi lui donner un peu de confiance pour la suite. Elle entra dans la tour et s'assura, avant d'entrer dans chaque pièce, qu'aucune caméra n'était présente.
Au moment d'entrer dans la dernière pièce, au dernier étage, elle sentit une vive douleur à la taille, reculant instinctivement. Elle baissa son regard et vit du sang s'échappa de sa nouvelle blessure, plus profonde que les autres.

"Tu ne croyais tout de même pas que personne ne resterait ici afin de garder cette pièce ?"

Il y avait une dernière walkyrie. Elle n'y croyait, qu'est-ce qu'elle avait pu être bête de baisser sa garde ainsi. Elle posa l'arme qu'elle tenait dans sa main droite et se tint l'abdomen avec cette dernière; essayant tant bien que mal de limiter la perte de sang. Un nouveau combat débuta alors, la walkyrie semblait dominer, mais Aoi n'était pas ridicule, arrivant à porter quelques coups. ici et là.

*Je tiens, mais si ça continue, elle va gagner, je ne sais pas quoi faire.*

A ce moment, elle bloqua un coup qui la fit reculer contre le mur. A peine eut-elle le temps de lever son regard qu'elle vit une arme s'avancer dangereusement de son cou. Elle esquiva mais son épaule droite fut transpercée. Elle eut alors un réflexe et profitant de la faiblesse de sa défense à ce moment-là, elle donna un violent coup en diagonale sur tout le corps de la walkyrie, qui tomba en arrière, accompagnée par une vague de sang.
Sa respiration était haletante cette fois-ci, elle était vraiment blessée. Sans doute l'avait-elle tué, mais elle ne s'en rendit pas compte de son acte pour le moment, ce n'était qu'un pur geste de survie, son expérience et ses entraînements lui avaient sauvé la vie.

Après quelques minutes de repos, elle chercha dans les documents présents toutes les informations qui pourraient l'aider. Elle trouva quelque chose d'intéressant : un projet de construction d'un nouveau monde, parallèle à l'Halkeginia ou le Nel, afin d’accueillir de domaine Kagamine. Celui-ci prendrait vie en prenant l'énergie des autres mondes, grâce à des crocs géants placés un peu partout. Elle essaya de mémoriser le plus d'emplacement, mais eut du mal, ses blessures lui faisaient mal, sa tête commençait à tourner à cause du manque de sang.
Elle marchait pour partir, réfléchissant en même temps, toujours en se tenant la taille.

*E ... Et maintenant ? Je ne sais même pas si ce monde aurait de vrais répercussions sur les autres qu'il draine. Si Rin peut réussir à faire ça sans causer de catastrophe, elle fait bien ce qu'elle veut. A moins que cet hiver soit une première conséquence, auquel cas je ne peux pas la laisser faire ça.
Peut être qu'en détruisant un de ces crocs, je verrais un changement, je devrais essayer. Mais pour le moment, je dois me soigner. Cheria, où es-tu, j'ai besoin de toi ... *


Elle marchait rapidement en direction de la ville la plus proche, à la recherche d'un médecin.
- Par Aoi Kunieda -
avatar

Messages : 7087
¥ : 7433
Réputation (RP) : 0
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Information supplémentaires de la page