"C'est ainsi que le règne de Barthandelus commença.

Mais dans toute ombre réside la lumière,
La lumière de l'espoir.

Cet espoir à un nom.
On le nomme.. Ivalice.

Une terre de l'Immatériel,
Longtemps oubliée et qui soudain..

Resurgit.

Nous sommes arrivés."

Nihon Highschool
Nihon Highschool
Cher visiteur,

Le tome 1 est maintenant fini et le tome 2 va ou a déjà commencer.
N'hésitez pas à lire le contexte initial au lien suivant pour rejoindre le forum :
http://nihon-highschool.forumactif.org/t489-tome-2-contexte-initial#7268

Bonne visite !

Alyss scarlet, une âme en peine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alyss scarlet, une âme en peine

Message  Alyss Scarlet le Lun 19 Aoû - 23:44


On connait tous quelqu'un de plus triste que soi. Quelqu'un de solitaire, inexpressif, un pseudo fantôme qui passe près de vous sans même que vous ne vous en rendiez compte. Quelqu'un qui s'efface, quelqu'un qui n'aime pas la chaleur humaine, qui évite les regards, qui évite d'attirer l'attention.

On connait tous quelqu'un qui possède un passé lourd a porter, douloureux. Quelqu'un qui ne parle pas, ou très peu, dont on ne connait rien, ni la famille, ni les goûts, ni même les sentiments.
On a tous rencontré une personne infiniment seule, perdue, sans repère. Qui n'ose approcher personne, sous aucun prétexte. Qui ne s'approche de personne.


On connait tous quelqu'un comme ça. Quelqu'un comme moi.



Alyss Scarlet est une jeune femme de 19 ans qui entre en étude supérieurs dans la prestigieuse Great Nihon's Highschool, elle y est entrée dès la première année de lycée et a poursuivit ses études jusqu'à entrer dans les locaux de l'université après s'y être reprise deux fois pour terminer sa première et sa seconde année de lycée.
Elle n'a tissé aucun lien avec personne, elle a toujours été l'ombre d'elle même, répugnant l'idée même d'être touchée, juste approchée, qu'on lui adresse la parole... A toujours la voir seule, ses camarades ont tentés de l'approcher, en vain, récoltant a coups sûr un rejet silencieux, agrémenté d'une fuite lente mais certaine. Personne n'a jamais su pourquoi elle agissait ainsi, certains pensaient qu'elle se sentait trop bien pour côtoyer la populace, d'autres qu'elle était tout simplement folle, aliénée, chtarbée, bonne pour un asile, une maison de fou? D'autres encore la croyaient possédée, schizophrène, ou d'autres choses farfelues.

Mais la réalité est tout autre. Alyss est la fille d'une véritable prostituée de Tokyo surnommée Yulia, une abominable erreur qui n'aurait jamais dû voir le jour, sa conception était tout a fait imprévue, et sa naissance inévitable. Un matin, comme tous les matins, Yulia se réveilla sous le poids d'un nouvel inconnu. Elle s'extirpa de sous les draps, récupéra son butin et s'en alla prestement après avoir renfilé les quelques vêtements qu'elle s'était faite retiré violemment la veille. Très vite, sa tête se mit a tourner, puis ses jambes à trembler, des crampes d'estomac abominables la plièrent en deux jusqu'à ce qu'elle perde connaissance dans la rue.

A son réveille, elle se retrouva sous divers perfusions, a l'hôpital, prise de panique et d'incompréhension, elle tenta de se relever, mais son corps était trop faible et son ventre la faisait terriblement souffrir. Des infirmière entrèrent rapidement dans sa chambre et la rassurèrent, lui annonçant que son enfant n'avait rien et que la salle d'accouchement était prête. Les traits de la pauvre péripatéticienne se figèrent en une grimace d'incompréhension, quel enfant ? Quel accouchement ? Elles doivent se tromper de personne ! Non. Aucune erreur, la douleur dans son bas ventre donnait de légers coups de pieds. L'accouchement se déroula très bien, mais même une fois l'enfant pesé et lavé dans les bras, Yulia ne comprenait toujours pas a qui il appartenait, pourquoi elle ? Elle ne l'avait jamais voulu, si elle avait su, elle ne l'aurait jamais gardé ! Ce gosse sera un fardeau pour elle, un poids, une erreur, juste une erreur...

4 ans ont passés depuis la naissance de l'enfant. Rien n'a changé dans la vie de Yulia. Sauf qu'elle n'a plus de restes puisqu'elle a quelqu'un pour les manger. Oui, sa fille, à qui elle n'a pas donné de noms... Cette erreur qu'elle n'a pas dénié abandonné, seule marque de bonté, ou peut être lâcheté finalement... La petite fille aimait sa mère, elle était tout ce qu'elle avait, tout ce à quoi elle pouvait se raccrocher. Pourtant elle était battue. Mais rien n'y faisait, l'enfant aimait sa mère et subissait tout ce qu'on lui faisait endurer pour une simple caresse de sa génitrice.

A l'aube de ses 6 ans, l'un des clients de Yulia eu la merveilleuse idée de s'occuper de l'enfant alors que la mère faisait un brin de toilette. Oh détrompez vous, ses intentions n'étaient pas des plus catholiques, après l'avoir vu les épier depuis l'ouverture de la porte de la cuisine, il s'était dirigé vers elle en toute innocence, l'avait d'abord rassurée puis sauvagement agressée. Il en eu rapidement terminé avec elle et la laissa là, sur le sol de la cuisine, toute tremblante, traumatisée et ensanglantée. A sa sortie de la douche, Yulia retrouva la chambre vide, un paquet de billets sur le lit, 2 fois plus que ce qui était convenu, puis retrouva sa fille recroquevillée dans un coin de la cuisine après avoir suivit des yeux une traînée de sang sur le sol. Elle regarda ses billets, regarda de nouveau l'enfant, et esquissa un sourire.

Deux ans, oui, durant deux ans, la jeune fille dû subir les assauts sauvages et répétés d'homme d'âge mûre voire même de date de péremption dépassée pour enrichir sa mère. Son traumatisme se renforçait et plus elle les enchaînait, plus elle tentait de se débattre. Le jour où un client bien trop pressé avait voulu commencer par une pénétration buccale non consentie, un cri rauque et déchirant se fit entendre dans l'appartement lugubre de Yulia. Son enfoirée de petite fille venait sectionner l'artère principale du jeune homme qui tentait tant bien que mal de desserrer les mâchoires de la gamine à grands coups de poings.

Sans vraiment comprendre pourquoi, l'enfant couverte de bleu et encore barbouillé de sang se retrouva dans la rue. A peine vêtue d'un large tee-shirt déchiré, elle déambule, abandonnée et reniée. Elle passa deux longs jours à errer dans les rues de Tokyo sans que personne ne la remarque. Jusqu'à ce qu'un vieil homme ne pose son regard sur elle. Il lui offrit un morceau de pain qu'il réservait aux canard du parc dans lequel la gamine s'était réfugiée. Elle le rejeta et s'enfui, de peur de se faire de nouveau agresser. Le lendemain, le vieux monsieur se trouvait là, il lui donna de nouveau un morceau de pain, frais cette fois, ainsi qu'un onigiri qu'il déposa sur une serviette et s'en alla. Au bout d'une semaine, la petite fille s'était attachée au vieux monsieur. Elle vécu avec lui durant trois ans, elle était heureuse, très heureuse, elle avait soif d'apprendre, son premier père, son père adoptif, s'occupait d'elle comme sa propre fille. Il était ancien professeur et se chargea de lui faire son éducation. Malheureusement, il décéda, et on plaça la tout nouvellement renommée Yuka en maison d’accueil.

Elle avait 11 ans a présent. Et son cauchemar recommença. Dans cette famille le fils aîné abusait d'elle quand ça lui chantait, puis ce fut au tour de la mère... Le contact humain la répugnait, elle ne supportait plus de vivre dans cet enfer. Lorsqu'elle entra dans sa 14ème année, elle s'enfuit de chez elle. Fuir, c'était la seule chose qu'elle était capable de faire. Fuir. La seule solution qu'elle avait trouvé. La fuite, l'ultime échappatoire d'une torture interminable. Elle trouva refuge dans une école avec pensionnat, personne ne lui posa de question pour son entrée, et en mémoire de son seul et unique père, elle voulu poursuivre ses études. Et c'est ce qu'elle fit. Dans la Great Nihon's Highschool. Sous le nom d'Alyss Scarlet.
- Par Alyss Scarlet -
avatar

Messages : 95
¥ : 109
Réputation (RP) : 0
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 25
Localisation : Si tu trouves je te le dis~

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Information supplémentaires de la page